Auo02

Skimboard en Corse

Author // Livia Zevaco Catégories // Mer, Surf

Partenaires

Virgile Robert Leroudier, nous parle de ce qui a déclenché sa passion pour le skimboard, sport encore peu connu et peu pratiqué.

Daniel Doddoli en Roller Front

Pourquoi vous êtes-vous mis au skimboard ?

Ça s'est fait d'abord simplement, avec une planche en bois, pour pratiquer au bord de l'eau. Un cadeau d'anniversaire à l'age de 10 ou 11 ans. Puis on en a fait de plus en plus souvent avec des potes. Aux premiers tricks, premières glisses, on a accroché avec les sensations. Alors on a continué.

Puis, un jour, on a appris l'existence de Skim "en fibre" permettant d'aller chercher les vagues et on s'en est procuré : on continue dans cette voie depuis maintenant 5 ans.

La pratique du Skimboard est très peu répandue aujourd'hui ou alors seulement sous forme de loisir avec des planche en bois. On souhaiterait, par différents moyens, faire connaitre notre sport et le populariser en Corse! Tout est à faire et plutôt que de nous faire peur, ça nous motive vraiment!

On progresse également de plus en plus et on pense sérieusement à organiser des compétitions, des rencontres, des associations sur le continent ainsi que sur l'île dans le courant de l'année.

Çà aussi, c'est très motivant !

Virgile Robert Leroudier - Air GrabVirgile Robert Leroudier

Quelle est la particularité du Skim en Corse? Est-il praticable sur n'importe quel spot?

Le Skimboard n'est pas praticable sur n'importe quel spot, cela dépend de deux facteurs :

  • au départ, de la quantité d'eau, de la distance entre chaque vague, de l'inclinaison de la pente, du sable etc...
  • des vagues en elles-mêmes : Shorebreak, liner etc...

Il n'est pas praticable partout. En Corse, tout dépend du spot, mais le plus souvent, en ce qui nous concerne, on pratique sur du Shorebreak (vagues qui viennent casser au bord). Je ne pourrais pas étendre ce principe à toute la Corse car nous ne pratiquons qu'à Ajaccio et ses alentours, essentiellement à Capo di Feno ou au Golfe de Lava.

Y a t il beaucoup de pratiquants de skim réguliers?

Quelques uns des skimboarders Corses. De gauche à droite : Ange-Antoine Lunardi, Virgile Robert Leroudier et Nicolas VracA ma connaissance, sur les pratiquants réguliers et de bon niveau, on est 4, des potes à moi : Nicolas Vrac, Ange-Antoine Lunardi, Daniel Doddoli et moi-même, Virgile Robert Leroudier. Sinon, d'autres surfeurs de notre âge pratiquent aussi mais de façon plus occasionnelle !

Merci Virgile pour ces informations !

Pour voir plus de photos et suivre le développement du skim en Corse, voilà le lien Facebook de Skim in Corsica : http://www.facebook.com/pages/Skim-in-Corsica/123557704363639


Pour mémoire:

Le skimboard est un sport de glisse qui consiste à surfer sur une vague en se lançant de la plage. Skim signifie "écume" et "board" la planche, car le skimboard se lance sur une fine couche d'eau souvent accompagnée d'écume, d'où le nom "planche d'écume" (source : fr.wikipedia.org/wiki/Skimboard) Il se pratique dans le shore break (vague violente qui se brise sur le rivage ) ce qui exige de choisir un spot adapté à son niveau pour éviter des accidents.
Depuis 1988, des championnats de skimboard existent en France et sont organisés par la Fédération Française de Surf.

Une sélection de deux vidéos prises sur le continent pendant des compétitions :


 




A propos des contributeurs

En plus du ski  et de son chien qu'elle affectionne particulièrement, Livia s'adonne à la rédaction sur le web.

Réagissez à l'article