Fév20

Session : Porto-Vecchio 20 Février

Author // Laurent Bak Catégories // Mer, Windsurf

Partenaires

Annoncées depuis quelques jours, les conditions plutôt extrêmes de vent se sont bien présentées aujourd'hui sur l'ensemble de la Corse. Aussi bien à Bastia que dans l'extrême Sud.

Après quelques forfaits par les plus gros riders du Sud, hier, à cause d'un vent trop fort et d'une mer trop déchainée, la mise à l'eau a été possible ce Samedi. Le vent plein Ouest flirtait facilement avec les 40 à 45 noeuds dans les rafales dans la baie de Porto-Vecchio. Quelques courageux en ont quand même profité pour se mettre à l'eau sur l'ensemble de la Corse. Nous étions quatre à l'eau à Porto-Vecchio par exemple. Selon nos sources, le même nombre de funboarders se trouvaient à Piantarella, et une demi douzaine à La Tonarra. Quelques riders (nombre non connu) se trouvaiten aussi du côté d'Ajaccio. En Balagne, néanmoins, aucun écho positif ... Mécontent


Relevés vent à Figari du 20 Février 2010

Relevé vent Aéroport de Figari du 20 Février 2010


Résumé de session à Porto-Vecchio

Riders présents :

  • Kevin M
  • Johanna P
  • Jice L
  • Sébastien E

Arrivé sur la plage de Benedettu [Google] vers 12h, je trouve le parking déjà occupé par le van de Kevin et Johanna. J'aperçois au delà du parking la baie de Porto-Vecchio qui commence à accueillir quelques moutons.  Le vent est plein Ouest. En partant de la plage, un bord de travers devrait nous envoyer directement sur une petite plage qui se trouve à l'opposé de nous sur la baie. Après concertation Kevin part en 4.2 et Johanna et moi gréons 3.7.

Kevin et Jo' sur la première partie de la session (Riders : Kevin M. et Johanna P. | Credit : JC Lavocat)La Cardinale pendant la première partie de la session

Les claques sont plutôt sérieuses, et les bords très longs, pour éviter les jibes au milieu du spot, avec un vent OFF, poussant vers l'ouverture de la baie. Le clapot/vague est assez serré, ce qui ne facilite pas une navigation aisée. Cependant, au milieu de la baie (au niveau de la bouée cardinale), la houle devient plus clean, et propose de petites rampes sympa. Joli petit jump de Kévin sur l'une d'elle à 2m ou 2m50 .

Après 2 ou 3 bords dans ces conditions, le retour semble plus délicat, et l'écume commence à s'envoler des vagues qui nous assaillent par la gauche. Nous nous arrêtons; juste à temps pour voir la dégradation des conditions. Le vent commence à emporter la crête de chaque vague, et la cardinale disparait sous des nuages d'embruns. Impossible de naviguer par ce temps et avec ces gréements.

La Cardinale perd le NordPerdue dans l'écume

Les grééments sont mieux à l'abri Mieux vaut ranger tout ça (Rider : Johanna P.)

Vers 14h arrive Sébastien E, qui constate avec nous les conditions. Avec le temps qui passe, le vent décroit progressivement, nous laissant un petit espoir. Kevin ressort en 3.7, et je vais partager avec Séb une 3.0. ... Ca y est, enfin une surface potable dans ces conditions.


Une 3.0 ça semble parfait pour le moment (Rider : Seb Eon | Credit : Johanna P.)"Ayé, ai venu, ai navigué, ai pris froid" (Rider : Seb E. | Credit : Johanna P.)

Y en a à qui ça fait pas peur (premier plan) et d'autre que ça impressionne (reflet voiture)  (Rider : Kevin M. et  ??? | Credit : Johanna P.)En 3.0 ... bien toilé (Rider JC Lavocat | Credit : Johanna P.)

"La 3.7 c'est mieux sans harnais moi j'dis" (Rider Kevin M. | Credit : JC Lavocat)


Enfin, c'est vite dit, après seulement deux échanges avec ce matos, le vent tombe, et, même en 3.7 je plane à présent difficilement. Ça y est, il est 15h30, tout est fini. On remballe, avec de bonnes sensations dans les bras, et un premier coup de soleil de l'année pour ma part.

Et chez vous, c'était comment?





A propos des contributeurs

Laurent est un Windsurfer qui sait profiter au maximum de la Corse pour trouver les bons spots. Il est possible de le trouver aussi bien au Nord qu'au Sud... avec une préférence pour la région Ajaccienne où il habite.

Réagissez à l'article